les grandes rivalités entre marques

Adidas et Puma sont aujourd’hui de puissantes marques de vêtements et de chaussures. Mais ce que vous ignorez, c’est qu’il y a un siècle, ces deux marques ne faisaient qu’un. Les frères allemands Adolf et Rudolf Dassler ont en effet créé en 1924 une entreprise familiale : “Gerbüder Dassler Schuhfabrik“, spécialisée dans la fabrique de chaussures de sport. 

Histoire d'Adidas et Puma
Les premiers modèles de Gerbüder Dassler Schuhfabrik

L’aventure a été un franc succès. “Adi” (comme on surnommait Adolf) était à l’origine de la conception des chaussures et Rudolf était expert en communication

En 1936, lors de Jeux Olympiques de Berlin, les athlètes allemands étaient vêtus de leur marque, Geda en abrégé. Cet épisode a constitué une énorme percée pour l’entreprise familiale.  

Une dispute fratricide   

Ce qui aurait pu être un big success story, s’est malheureusement arrêté en chemin alors que la notoriété de la marque traversait les frontières. Les deux frères ne se comprenaient plus. 

Selon Vintage Sports, les frères Dassler semblaient suivre des chemins séparés. 

En effet, Rudolf a été enrôlé pour la seconde guerre mondiale et a servi sur les fronts de la bataille. Par contre, le gouvernement allemand avait jugé l’utilité d’Adolf en tant que cordonnier comme plus que nécessaire. Ainsi, il n’a pas été envoyé se battre pour l’Allemagne. Ce qui avait rendu Rudolf très en colère. Son frère continuait de gagner de l’argent, alors qu’il était en première ligne sur le front.

Après la fin de la guerre en 1945, les Alliés ont voulu se venger des soldats nazis restants. Rudolf devait ainsi plaider sa cause auprès des autorités. Son frère Adolf l’a dénoncé comme étant de mèche avec les nazis. Ce qui a valu à Rudolf un an d’emprisonnement.

Rudolf a aussi tenté de dénoncer son frère, mais les charges d’Adolf ont été abandonnées. Une histoire qui a complètement mis fin à la relation entre les frères Dassler.

En 1948, le partenariat des frères Dassler était officiellement terminé. Les tensions causées par la guerre et la trahison étaient trop difficiles à gérer. 

Les revenus, les employés et l’équipement étaient tous partagés entre les deux frères. Ils se sont séparés et ne se sont plus jamais parlé.

Sans cette décision, ni Puma ni Adidas n’existeraient aujourd’hui et ne serait probablement pas là où ils sont. 

L’histoire d’Adidas et Puma 

Selon Business Insider, Adolf Dassler a créé la marque Adidas en 1958. Soit un an seulement après que son frère a créé la marque qui sera bientôt sa rivale, Puma.

Histoire d'Adidas et Puma

Adolf a pris les lettres de son surnom Adi, et les trois premières lettres de son nom de famille Dassler, pour créer Adidas.

De son côté, Rudolph a choisi «Ruda» qu’il a trouvé peu vendeur. Il décida ainsi de changer les deux consonnes pour donner le nom Puma.

Les deux marques ont été formées par une rivalité amère. Ce qui a conduit les deux marques à prospérer chacune de son côté.

Histoire d'Adidas et Puma

Le talent des frères Dassler était incontestablement indéniable, et il faut remercier Rudolf et Adolf Dassler pour leur travail acharné et leur dévouement. 

Par ailleurs, les femmes de Rudolf et d’Adolf se détestaient. Ce qui n’a pas arrangé leur relation. Au contraire, ils se sont éloignés encore plus. 

Le début d’une rivalité historique 

La première victoire de cette bataille fratricide a été remportée par Adi lors de la Coupe du monde en Suisse. Rudolf avait méprisé l’entraîneur allemand Sepp Herberger, alors Adidas a obtenu le contrat pour fabriquer des crampons pour l’équipe nationale. 

La rivalité a continué avec les enfants des frères. Horst, le fils aîné d’Adi et héritier d’Adidas, a réussi à bloquer les expéditions de Puma et à vendre ses chaussures en exclusivité au village olympique de Mexico 68.

D’autre part, Armin, fils de Rudolf Dassler, s’est fait un nom lorsqu’un garçon brésilien connu sous le nom de Pelé a porté l’un de ses modèles lors de la Coupe du monde Mexico 70.

Le 6 septembre 1976, Rudolf Dassler décède. La haine entre les familles était si grande qu’Adidas a publié une note : 

Pour des raisons de pitié humaine, la famille Adolf Dassler ne commentera pas la mort de Rudolf Dassler

Adidas

Quatre ans plus tard, Adi est décédé et sa tombe a été placée aussi loin que possible de celle de son frère. En 1990, sa société Adidas appartenait à l’homme d’affaires français Bernard Tapie et deux ans plus tard, il a déclaré faillite. 

Plus tard, Puma a été racheté par PPR, une multinationale française. Les deux marques seront ensuite relancées pour les nouvelles générations et deviendront un symbole de sport et de fidélité à la marque.

histoire d'adidas et puma

Conclusion 

La rivalité entre Adidas et Puma est devenue une lutte transgénérationnelle, qui a directement impacter la culture d’entreprise des deux marques ainsi que leur notoriété future.

Ce n’est qu’en 2009 que les employés des deux sociétés ont symbolisé la fin de six décennies de querelles en jouant un match amical de football.

Adidas et Puma, une sacrée histoire, n’est-ce pas ? Une chose est certaine, sans cette querelle fratricide, nous ne connaîtrions pas ces deux mastodontes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez dans votre boîte mail nos meilleurs contenus

Rejoignez notre liste de diffusion des passionnés et des professionnels du digital pour recevoir les contenus tendanciels.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

De l’échec à la réussite : 10 célèbres histoires qui vont vous motiver

Les plus grandes réussites cachent toujours des traces d’échecs et de douloureux…

Khaby Lame, la personne la plus suivie sur TikTok gagnerait en moyenne 750 000 $ par post

Le créateur de contenu sénégalo-italien, Khaby Lame est devenu la personne la…

L’histoire incroyable de DHL

DHL est une société de transport de colis créée en 1969 par…

Aliko Dangote : l’homme le plus riche d’Afrique qui a commencé à 20 ans avec 3 camions

Quel jeune africain ambitieux avec de grandes visions ne connait pas cet…