causes de la chute de Nokia

Pendant des décennies, Nokia était le leader incontesté de la téléphonie mobile. Réputé pour la durée de vie de leurs batteries et de leurs produits, le géant finlandais a connu un déclin monumental. Dans cet article, nous évoquerons les causes de la chute de Nokia. 

En fait, il en existe plusieurs mais les principales causes résident dans le fait que Nokia n’a pas su s’adapter au changement. 

En 1998, l’ex-géant des télécoms était le plus grand fabricant de téléphones portables devant Motorola. Voici les 6 principales causes de l’échec de Nokia.

Le boom des smartphones Android 

Nokia a refusé de suivre la tendance et cela lui a coûté cher. À l’arrivée des smartphones, les fabricants de téléphones mobiles étaient occupés à améliorer leurs performances.

Samsung a rapidement lancé sa gamme de téléphones basés sur Android.  

La direction de Nokia pensait que les gens n’accepteraient pas les téléphones à écran tactile et continueraient avec le clavier. C’était le début de la chute de Nokia.

L’entreprise n’a jamais considéré Android comme une avancée. Les dirigeants n’ont pas non plus voulu adopter le système d’exploitation Android.

Après avoir réalisé les tendances du marché, Nokia a présenté son système d’exploitation Symbian. Il était alors trop tard, Apple et Samsung ont consolidé leurs positions. 

Il était difficile pour le système d’exploitation Symbian de faire des percées. 

L’accord avec Microsoft

Une autre cause de l’échec de Nokia était l’accord avec Microsoft. Le fabricant de téléphone portable était incapable de survivre lui-même à cause des ventes faibles.

Nokia s’est alors offert à Microsoft à un moment où le géant du logiciel subissait de lourdes pertes.

Dans le même temps, Apple et Samsung faisaient des progrès significatifs en matière d’innovation et de développements technologiques.

Il était trop tard pour que Nokia s’adapte aux changements dynamiques et rigoureux du marché. 

L’acquisition de Nokia par Microsoft est considérée comme l’une des plus grosses erreurs. Car elle n’a été bénéfique pour aucune des deux parties.

Les stratégies marketing de Nokia

L’entreprise a suivi une stratégie de marque ombrelle. Apple a été la première entreprise à appliquer ce modèle avec l’iPhone en tête. Ensuite, Samsung avec sa série Samsung Galaxy, mais Nokia n’a pas réussi à s’adapter.

Vous vous demandez peut-être ce que c’est que la stratégie de marque ombrelle. Elle désigne une seule marque qui couvre une multitude de produits et de services appartenant à une seule et unique entreprise.  Cette stratégie de marque est intéressante si vous disposez d’une marque qui possède déjà une certaine réputation.

Revenons à Nokia. La confiance de ses utilisateurs diminuait progressivement. L’entreprise était inefficace dans ses méthodes de vente et de distribution. 

À un moment donné, Nokia a décidé de proposer des innovations matérielles et logicielles fascinantes. Mais elles étaient déjà proposées par ses rivaux et manquaient d’originalité.

Dans la même ordre d’idées, Nokia n’a pas accordé beaucoup d’importance à sa gamme de logiciels. Car, les dirigeants évitaient les risques associés à l’innovation sur les téléphones.

Au lieu d’être parmi les premiers initiateurs, Nokia assurait la transition. Ses concurrents avaient pris le large et ne cessaient d’innover. 

Nokia a surestimé sa force

Nokia a surestimé la valeur de sa marque. La société pensait que même après le lancement tardif de ses smartphones, les gens afflueraient toujours dans les magasins et achèteraient des téléphones fabriqués par Nokia. 

Les études prédisaient que Nokia conserverait le leadership du marché s’il lançait un meilleur logiciel. C’était loin de la vérité.

La société s’est retrouvée coincée avec son système logiciel qui est connu pour avoir plusieurs bugs. Nokia a estimé que sa gloire passée aiderait à atténuer tout type de problème. 

De plus, Nokia manquait cruellement d’innovation. La société a tout simplement lancé le téléphone Windows avec des fonctionnalités de base.

La série Nokia Lumia était une mesure de démarrage, mais elle s’est effondrée en raison du manque d’innovation. Les fonctionnalités étaient jugées peu attrayantes et ternes.

À l’ère de la 4G, Nokia n’avait même pas de téléphones compatibles 3G. Nokia a également proposé la série Asha, mais le jeu avait pris fin. C’était la fin de Nokia. 

Conclusion 

Les mauvaises décisions et l’aversion au risque ont entraîné le déclin du géant de la téléphonie mobile. Tout porte à croire que la marque manquait aussi de leadership et de conseils.

Nokia n’a pas suivi les avancées technologiques et l’a payé très cher.

Cet échec doit nous faire prendre conscience de l’importance pour les organisations de l’évolution et des améliorations continues. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez dans votre boîte mail nos meilleurs contenus

Rejoignez notre liste de diffusion des passionnés et des professionnels du digital pour recevoir les contenus tendanciels.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

Top 8 des produits les plus vendus sur internet en 2022

Vous avez envie de vous lancer dans le commerce en ligne, mais vous hésitez sur quoi vendre ? Vous êtes tombés sur le bon article.

10 techniques outbound marketing qui fonctionnent

Avez-vous déjà entendu parler de l’outbound marketing ? Parmi les stratégies du…

LinkedIn lance publiquement sa nouvelle plateforme “Business Manager”

Le plus vaste réseau professionnel au monde, LinkedIn, lance sa nouvelle plateforme…

Le guide complet pour lancer gratuitement un podcast en 2022

Le guide complet pour apprendre à démarrer un podcast et lancer votre émission, c’est ici. Dans cet article, nous vous guiderons dans les étapes de création d’un podcast gratuitement (ou presque).